Le courtier en crédit : de quoi s'agit-il ?

Si le prix moyen d'un m2 se chiffre à 4 000 € dans certaines villes de la France, qu'en est-il d'un hectare ? En effet, l'achat d'un bien immobilier, la création d'une entreprise ou la mise en oeuvre d'un projet quelconque nécessite des investissements souvent colossaux. On a donc recours le plus souvent aux prêts bancaires en passant par un courtier en crédit. Que fait ce professionnel ? Comment travaille-t-il et pourquoi passer par lui ? Ci-dessous toutes les réponses à vos interrogations.

Pour mieux comprendre le métier de courtier en crédit, définissons d'abord le thème courtier.

Le courtier désigne généralement le professionnel qui sert de connecteur entre un particulier ou une entreprise et l'organisme qui fournit le service recherché. Le courtier intervient dans divers domaines d'activités, dont immobilier, agriculture, automobile, assurance, le commerce, etc.

Quant au courtier en crédit optimea, il est l'intermédiaire entre un établissement financier (prêteur) et le demandeur de crédit (emprunteur). Son travail consiste à obtenir les offres de prêt les plus avantageuses pour un emprunteur, en thème de taux et conditions. D'un côté, il joue le rôle d'apporteur d'affaires auprès des banques. Avec ces dernières, il négocie le contrat de prêt de sorte à obtenir des conditions qui répondent aux attentes du client, ou qui s'en rapprochent. De l'autre, il joue le rôle de conseiller client auprès du bénéficiaire du crédit en lui fournissant l'accompagnement nécessaire à toutes les étapes du processus d'octroi de prêt.

Le courtier en crédit peut exercer en tant qu'indépendant ou pour le compte d'un cabinet de courtage. En tant qu'expert dans son domaine, il doit posséder des connaissances solides en finance et plus particulièrement en crédit bancaire. Il doit aussi avoir de bonnes aptitudes en négociation, communication et management relation client.

Comment fonctionne le courtier en crédit ?

Le mode opératoire du métier de courtier en crédit se présente en plusieurs phases ainsi détaillées :

Phase 1 : la corporation des courtiers en crédit, pour consolider ses activités, passe préalablement des accords de partenariat gagnant-gagnant avec les banques en vu de leur fournir de la clientèle. Dans ce contexte, elle doit donc tout mettre en oeuvre pour mériter la confiance de la banque.

Ces accords définissent les droits et devoirs de chaque partie vis-à-vis de l'autre. Il s'agit, pour le courtier, des services qu'il doit fournir à la banque. Quant à la banque, elle doit payer des honoraires à son partenaire pour ses services. Elle doit aussi veiller à le tenir au courant des changements de taux et conditions aux moments opportuns.

Phase 2 : cette phase est celle de la prise de connaissance des différents taux applicables et des conditions d'octroi et de remboursement. À ce stade, le courtier en crédit doit planifier ses activités, trier puis organiser les différentes offres en sa possession en fonction des demandes de prêts qu'il reçoit.

Par la suite, il doit doit programmer des rencontres avec les demandeurs. Son principal argument au cours de leurs échanges est la grille des taux et les conditions. Pour cela, il est de son intérêt de s'assurer en amont que les formules sont les plus avantageuses. En tant que le cordon entre le prêteur et l'emprunteur, le courtier en crédit accompagne les postulants éligibles dans le montage de leurs dossiers, les réceptionne puis les achemine aux banques qui proposent le financement. Toutefois, il leur fait signer au préalable un acte qui l'y autorise. Il est important de préciser que le nombre de dossiers de qualité apportés influent positivement sur les conditions d'octroi et la probabilité pour le demandeur de bénéficier du crédit.

Phase 3 : une fois les documents acheminés, une autre vérification est effectuée par la banque. Celle-ci vise à retenir les meilleurs et retourner ceux qui présentent des insuffisances pour apporter des corrections ou ajouts. Ici, le courtier en crédit a toujours la possibilité de négocier certains points de l'accord de financement en faveur de l'emprunteur.

un courtier en immobilier

Pourquoi se référer au courtier en crédit ?

Pour obtenir un prêt, on a de plus en plus recours aux courtier en crédit. Qu'est-ce qui motive ce choix ? Les raisons ou avantages sont multiples.

La première raison est de pouvoir obtenir des offres ayant des taux plus faibles. Certes la possibilité est donnée à tout emprunteur d'adresser sa demande directement à une banque, cependant cette démarche requiert un certain nombre de compétences qu'on ne trouve que chez le courtier en crédit. En effet, ce professionnel est en contact permanent avec les organismes prêteur qui le tiennent informé régulièrement de toutes les variations de taux et de conditions d'octroi.

Un autre avantage de passer par cet expert est le gain de temps. Avec son soutien, la constitution du dossier devient plus simple et rapide.

Les services du courtier en crédit profite aussi bien à la banque en ce sens que sa clientèle augmente plus rapidement en nombre et en qualité.